Tendances sur les réseaux sociaux en France : résumé du rapport 2018 HubSpot et impressions

En me promenant sur les réseaux sociaux, je suis tombée sur une actualité de HubSpot mentionnant son rapport annuel sur les tendances des réseaux sociaux dans le monde.

Je suis toujours de curieuse de connaître les habitudes de « consommation » des réseaux par les internautes. Au delà de ça, ce qui m’intéresse également c’est l’aspect sociologique.

Facebook encore et toujours

Sans surprise c’est Facebook qui est le plus utilisé en France, 52% des français.e.s utilisent le réseau depuis plus de 5 ans, c’est aussi celui qui est le plus populaire dans l’Hexagone. Ce qui m’étonne c’est l’âge des personnes qui utilisent le moins Facebook à savoir les 55 ans et plus. En effet je pense que ce chiffre est à surveiller. Le réseaux social voit sa moyenne d’âge grimper. Les plus jeunes (18-24) le déserte…sans doute car elles.ils ne souhaitent pas forcément que maman, papa, papi, tata, etc etc puissent, ne serait-ce que les « taguer » en commentaire. À titre personnel (j’ai 39 ans) je vais voir ce qu’il se passe mais je ne poste quasiment plus rien. Difficile de dire pourquoi, sans doute parce que je cherche surtout du « feel good » sur un réseau social. Si je cherche de l’info, je vais sur des sites spécialisés.

Tendance inverse pour Instagram qui est utilisé surtout par les 18-34. Pour Twitter, le rapport explique que 44% des utilisateurs n’ont jamais tweeté ! Lorsque j’anime des formations et que je pose la question sur l’utilisation des réseaux sociaux, la réponse à propos de Twitter est souvent toujours la même : je l’ai, je regarde, mais je ne tweete pas. LinkedIn, ce réseau social professionnel est utilisé par les 34 et +. Ce qui est assez surprenant, c’est le fait que 70% des personnes ayant répondu à cette étude déclarent ne pas utiliser ce réseau.

Pour Snapchat, on ne va pas revenir là-dessus, mais la mise à jour de l’application n’avait pas été une réussite. D’où la fuite des utilisateurs vers Instagram. Et évidemment la tranche d’âge est plutôt jeune puisque ce sont les 18-34 à nouveau qui utilisent le plus l’application.

Aspects sociologiques

Avec les différents scandales liés à la protection des données de la vie privée sur les réseaux sociaux et notamment Facebook, leurs réputations a été mise à mal. On découvre alors qu’en France 38% des « internautes trouvent que les réseaux sociaux ont été effet plutôt négatif sur notre société ». Autre fait intéressant : la confiance.

Comment les français.e.s choisissent une marque ou un produit ? Pour 59% d’entre eux c’est grâce aux ami.e.s et à la famille, suivi par Google à 28%. On retrouve plus loin Facebook à 12% et très loin les influenceurs à 4% et Instagram à 3%. Ce qui fait forcément réfléchir sur les stratégies de marketing digital et marketing d’influence.

Pas d’utilité et trop de publicité

Ce sont les deux raisons principales pour lesquelles ont quitte un réseau social.  Pour 26% des français.e.s, il y a trop de publicité sur les réseaux sociaux. Ce qui là aussi fait réfléchir sur la stratégie à adopter. J’ai toujours tendance à prôner des publications bien faites, pertinentes, régulières à de la publicité « à tout-va ». Certes, niveau engagement c’est bien plus long. Mais je reste persuadée que la qualité des posts, la définition des cibles, un travail éditorial élaboré finissent par être récompensés. Bien sûr la publicité reste un élément important dans la stratégie digitale, mais elle ne doit pas devenir la solution de facilité (cela reste mon avis).

En conclusion

Ces chiffres datent de l’année 2018, et évidemment il y aura des évolutions pour 2019 (#captainobvious). Toujours à titre personnel je pense qu’Instagram sera et est le grand gagnant (malgré les chiffres). Il est encore possible pour des marques qu’elles soient nouvelles ou pas de créer une communauté engagée. Et comment ? Avec du contenu toujours plus pertinent et original ! Vidéos, stories, Instragram TV (que j’apprécie de plus en plus)  il faut miser sur l ‘aspect ludique et didactique du réseau.

Et puis il y a aussi le podcast. Ce nouveau format de plus en plus utilisé par les influenceuses et influenceurs est en train de devenir un media incontournable. L’avantage réside dans le fait qu’une fois téléchargé, on peut écouter le podcast depuis son téléphone ou son pc. Il y a aussi une certaine « proximité », le fait d’écouter seulement la voix permet de mieux se concentrer, d’être forcément plus à l’écoute. Affaire à suivre.

Katia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s