Le SEO, l’allié de Google (partie 2)

Comment optimiser votre référencement ?

De nombreuses techniques existent afin d’appliquer une bonne stratégie SEO, mais la meilleure combinaison et de pratiquer le “on page” et “off-page”.

  • Le SEO “on-page” rassemble toutes les techniques d’optimisation de votre site en lui- même, autant sur l’aspect technique que sur son contenu.
  • Le SEO “off-page” désigne quant à lui l’ensemble des interactions de votre site avec “l’extérieur” (principalement via les liens de redirection) et son niveau de popularité.

Ces deux pratiques vont avoir un impact sur votre notoriété et votre référencement.

I- Les critères d’optimisation technique

a- La structure des balises HTML

Les balises HTML sont utilisées pour structurer du texte et hiérarchiser le contenu d’une page web. Elles permettent à Google de comprendre le sujet de votre contenu et de votre site web.

Les balises principales en SEO sont :

  • La balise Titre : balise qui décrit le contenu d’une page web. Il s’agit des titres sur les pages de résultats des moteurs de recherche. Elle ne doit pas dépasser les 70 caractères et doit contenir les mots-clés relatifs au contenu de votre page web.
  • La balise meta-description : balise qui est directement affichée dans les résultats de recherche (en-dessous de la balise Titre) et qui donne une description de la page web affichée. Elle est également très utile pour inciter les internautes à cliquer sur votre site web. Sa taille doit être comprise entre 70 et 150 caractères. Elle doit à la fois séduire et contenir vos mots-clés principaux.
b- Le nom de domaine et l’URL

Le nom de domaine va correspondre à l’extension de votre site, autrement dit c’est le .com ou .fr d’un site, il doit être court et mémorisable. Par exemple, si votre site ne cible qu’une clientèle française, il sera préférable d’adopter un .fr plutôt qu’un .com

Pour les URL, choisissez des mots clés en lien avec votre page web. Comme le nom de domaine, elle doit être rapidement identifiable.

Conseil Keep-Up: évitez les caractères spéciaux (!?%$&) ou les accents, cela va induire en erreur l’analyse de Google

c- Un site responsive

Un site internet responsive est un site qui s’adapte automatiquement à tous les types d’écran (écrans mobiles, tablettes etc.). Le trafic web provenant des appareils mobiles étant en constante augmentation, pensez à vos internautes qui observent votre site sur plusieurs supports.

d- Temps de chargement de votre site

Parallèlement au responsive design, Google a également fait de la vitesse de chargement d’un site un facteur de classement essentiel, notamment pour les recherches faites à partir d’un mobile.

Vous l’aurez donc compris, plus votre site est lent, plus cela impacte sa position dans les résultats de recherche, et plus l’internaute aura tendance à quitter la page.

Conseil Keep-Up: évitez d’intégrer des images trop lourdes ou trop grandes qui mettent plus de temps à charger.

e- L’importance du HTTPS

L’HTTPS est un protocole qui assure que votre site est consulté à partir d’une connexion sécurisée. Cela permet notamment de crypter et protéger les données de vos visiteurs. Un critère très important pour Google qui en a d’ailleurs fait un facteur essentiel de son algorithme de classement des pages de résultats.

f- L’optimisation des images

Nous parlons beaucoup de texte et mots clés en SEO, mais saviez-vous que les images ont également un impact fort sur le référencement de votre site ? Bien optimisées, vos images s’avèrent être un levier de trafic important.

Pour cela il va falloir décrire vos images via ce qu’on appelle un texte alternatif (ou plus communément Texte Alt). Il s’agit de quelques mots décrivant vos visuels et qui apparaissent seulement dans le code source de votre site. Ils ne sont pas visibles par vos visiteurs et ont pour mission de faire comprendre aux moteurs de recherche ce qui se trouve sur vos images. Soyez bref et décrivez précisément vos visuels en utilisant des mots-clés pertinents.

B- Le critère de contenu

Le contenu est la base du référencement. Il s’agit littéralement de la matière que vous donnez à Google pour vous identifier. L’algorithme a défini trois critères essentiels auxquels vous devez répondre : les critères E-A-T (pour Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness) ou en français, Expertise, Autorité et Fiabilité.

  • Expertise : votre contenu doit refléter vos compétences, votre connaissance du milieu dans lequel vous exercez ou du marché que vous visez. Alors montrer que vous êtes expert !
  • Autorité : de l’expertise découle l’autorité. Devenez la voix officielle de votre domaine. Si vous tenez une boutique en ligne, démontrez par exemple que vous en êtes le fabricant ou revendeur officiel (via des liens de redirection, des partenariats ou la mise en avant de l’histoire de votre marque).
  • Fiabilité : le contenu de votre site web doit inspirer confiance à vos visiteurs. Soyez transparents avec vos clients et montrez que vous êtes joignables. Exemple : si vous possédez un site de vente en ligne, mettez en avant les avis clients ou le fait que vous possédiez une plateforme de paiement en ligne 100% sécurisée.

Conseil Keep-Up: sachez que les critères E-A-T n’ont pas la même importance selon votre domaine d’activité, alors à vous de jouer sur l’importance des critères !

C- Le critère de popularité : l’importance des liens de redirection

Miser sur le nombre de liens vers votre site internes et externes (backlinks) :

  • Liens internes: par exemple, faites en sorte que votre page d’accueil contient un lien qui peut emmener à une de vos pages
  • Liens externes (backlinks) : vous avez des partenaires ? Mettez des liens vers leurs site ! Et inversement eux aussi peuvent faire de même.

Mais comment faire augmenter sa notoriété avec des liens ?

Soyez actif sur les réseaux sociaux, vous serez plus visible, et coopérez avec d’autres sites en partageant votre expertise.

Assurez-vous de la qualité des backlinks : le premier réflexe est de penser que plus vous obtiendrez de backlinks d’autres sites plus vous améliorerez votre référencement. FAUX ! Comme en matière de contenu, priorité à la qualité. Privilégiez les backlinks provenant de sites ayant de l’ancienneté, traitant des mêmes thématiques que vous, et au trafic important.

D- L’expérience utilisateur : un critère à ne pas oublier

Plaire à Google est une chose, plaire à vos utilisateurs en est une autre. À deux façons de plaire, deux façons de séduire différentes. Pourtant une technique de séduction sort du lot et fonctionne dans les deux cas : l’expérience utilisateur.

L’UX (diminutif de expérience utilisateur) décrit la qualité de l’expérience globale vécue par les utilisateurs sur votre site internet (ou tout autre plateforme) en terme d’interactions, navigation mais aussi contenu et ergonomie. Plus l’expérience utilisateur est agréable plus les internautes restent (et reviennent) sur votre site. Il vous faudra donc capter le regard de vos visiteurs, en étant intuitif, en allant à l’essentiel. Alors miser sur l’aspect visuel et la facilité d’accès !

Google va ici analyser le taux de rebond c’est à dire le pourcentage de personnes qui sont restés sur une page en particulier. S’il est bas c’est très bon signe, cela signifie que votre contenu a intéressé les internautes et qu’ils sont rester sur votre page.

Il va aussi analyser le nombre de pages consultées, plus il va être élevé, plus cela signifie que votre site est pertinent au regard de la requête effectuée par les internautes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s